Recettes pour être efficace dans le télétravail

Recettes pour être efficace dans le télétravail

Les activités professionnelles nomades gagnent du terrain. Plus de la moitié des Français (53%) travaillent occasionnellement ou régulièrement en dehors des locaux de leur entreprise (L'Observatoire Actineo, baromètre 2019). Et le nombre d'autoentrepreneurs ou de pigistes augmente. Totalement maîtres de leur planification, ils sont libérés des aléas du lieu et des horaires alors que les employés en télétravail, un à plusieurs jours par semaine, respectent souvent un horaire standard, mais chez eux. Tous, en revanche, sont confrontés au même défi: maintenir leurs performances au travail loin de leurs collègues, de leur hiérarchie ou de leurs clients. "Travailler à distance pose deux défis. Le premier, organisationnel, implique de redéfinir son fonctionnement. L'autre, relationnel, impose de revoir ses modes d'échange avec les autres", explique Bertrand Déroulède, chef de projet chez Cegos, notamment en matière de travail à distance. . Voici les choses à surveiller pour le télétravail en toute sérénité.

Mettez les vêtements de travail

Bien entendu, rien ne vous empêche de rester en pyjama toute la journée, alors que votre principal contact est l'écran de votre ordinateur. Pourtant, insidieusement, cette relaxation peut vous jouer des tours. Après tout, personne ne porte un maillot de bain pour sortir dans la rue ou un costume trois pièces pour dormir. À chaque moment de la journée, il est important de respecter un code vestimentaire … mais pas nécessairement à la lettre. "Au siège de ma société, tous les hommes portent des costumes et des cravates. Je porte donc inévitablement un tailleur-pantalon et je me maquille. L'environnement l'exige. D'autre part, chez moi, où je suis deux jours par semaine Je me permets des tenues plus décontractées. Jeans, par exemple ", explique Claire Béjui, responsable des ventes et des contrats au service juridique de Accenture. Libéré des yeux des autres, le télétravailleur doit néanmoins porter un "uniforme". "Le fait de s'habiller symboliquement signifie la distance entre la sphère domestique et la sphère professionnelle", explique Serge Assayag, partenaire de Onepoint x Weave. Au moins, si votre supérieur vous donne un appel impromptu avec Facetime, vous ne serez pas obligé de l'ignorer pendant que vous portez une robe décente!>> Notre service – Vous cherchez un emploi ou souhaitez changer? Retrouvez des milliers d'offres sur notre site

Définir un cadre

Fixer la limite entre le privé et le professionnel reste le défi du travail à distance. "Pour rester productif, l'organisation personnelle est très importante. Mais en l'absence d'un cadre, l'organisation est plus difficile", se souvient Serge Assayag. De tempérament assez structuré, Claire, commerciale, sait ce qui lui convient. "Le télétravail me convient, car j'applique la même rigueur qu'au bureau." La jeune femme commence sa journée de travail à la maison à 9 heures et la termine vers 18 heures en se donnant une heure de pause-déjeuner. Romain Dao, designer produit UX indépendant, commence son activité beaucoup plus tard, en fin de matinée. "Je n'ai pas de contrainte hiérarchique, alors je profite des périodes où j'ai moins de projets de repos, d'aller à des expositions. En retour, je travaille tard le soir." Le choix de l'environnement de travail dépend autant de la personnalité comme domaine d’activité et contraintes domestiques. Si Claire a adopté les horaires de son entreprise, c'est aussi parce qu'elle est censée être joignable à ces moments-là. Étant son propre patron, Romain a plus de flexibilité pour programmer ses journées. Tous deux respectent toutefois un rythme soutenu, car ils ont créé les conditions d'un travail efficace. Comment? & # 39; ou & # 39; Quoi ? En organisant leur propre espace de travail.>> À lire également – Balance life pro-personal life: les conseils d'un chef d'entreprise

Personnalisez votre espace de travail

Romain partage un bureau proche de son domicile avec une petite société d'informatique. Claire, elle a installé un bureau réservé au travail dans un coin de son salon. Julien Gazeau, concepteur web basé à New Delhi, a choisi un café tranquille avec un bon accès WiFi. En faisant correspondre son occupant, chacun de ses lieux devient un environnement propice au travail. Car, nous rappelle Serge Assayag, "l'important est de se sentir bien". Claire s'est donc occupée de la revégétalisation de son espace: "Les jours de télétravail, j'aime m'offrir un beau bouquet de fleurs." Également fan de verdure, Romain a encadré son grand écran avec des plantes grimpantes. Quant à Julien, il aime occuper, au choix, les deux mêmes tables de son "office à café": celles garnies de fauteuils confortables, loin des haut-parleurs. Sans un véritable lieu de travail, le risque est grand de succomber à la tentation de la hésitation, de la déconcentration à la clé. Arnaud, rédacteur pigiste de sites musicaux, connaît bien les effets de voyages incessants. Papa de deux filles scolarisées, il doit naviguer toutes les deux semaines entre plusieurs endroits pour ne pas être obligé de faire des voyages domicile-école quatre fois par jour et gagner trois heures de transport. Les semaines avec des enfants, le journaliste pose parfois chez un ami qui habite à dix minutes de l’école ou dans le studio de musique d’un autre de ses amis. "La transition entre ces différents lieux, ordinateur sous le bras, me disperse un peu. À chaque fois, il faut prendre le temps de se reconcentrer. Mais une fois installée, je travaille souvent plus vite qu'à la maison. Je suis plus investie." la discipline. Et pour cela, les rituels sont idéaux.>> À lire également – Isolement, heures d'ouverture prolongées … surprise, le télétravail n'est pas nécessairement la panacée pour les cadres

Créer les conditions d'une bonne concentration

Calme à la maison, Claire commence sa journée en écoutant les nouvelles à la radio, puis continue à écouter de la musique pour fouiller dans ses disques. Créateur d'interfaces Web, Julien adapte son écoute musicale à son activité. "Quand je code, je me motive avec la techno, c'est rythmé", explique-t-il. Mais pour le travail de conception, je canalise mon énergie en écoutant du classique, du piano le plus souvent. "Roman, il évite la radio qui le dérange. Il a opté pour le programme de gestion du temps Pomodoro qu'il a téléchargé sur son ordinateur: il consiste en quatre périodes de travail de vingt-cinq minutes, interrompues à chaque fois par une pause de cinq minutes." l'ordinateur sonne. Après une heure et demie de travail, je respire un peu plus longtemps, environ quinze minutes. Avant j'avais tendance à prendre de longues pauses. Ce temps chronométré m'aide à ne pas me perdre. "Savoir arrêter de travailler puis recommencer est vraiment quelque chose à maîtriser.

Organiser des pauses (utiles)

"Les pauses sont obligatoires, rappelle Bertrand Deroulede. Elles permettent de structurer la journée." Pour que l'effet soit renforcé, il est toujours préférable de les donner dans un endroit différent de celui où vous travaillez. Il y a d'abord le déjeuner, pour ne pas partir. Jolie adepte du sandwich devant son écran lorsqu'elle est au siège de son entreprise, Claire choisit de prendre un repas à l'extérieur avec une amie quand elle se trouve dans son quartier. Déjà au café, Julien, il se lève chaque midi pour une soupe dans l'un des nombreux kiosques de la rue. Puis intervenez les micro-pauses. Elles sont nécessaires mais représentent autant de tentations potentielles à éviter. Pragmatique, Claire couple parfois une pause de travail avec l'achèvement d'une tâche domestique: sortir la machine, faire cuire des légumes pour le dîner, faire des courses … Une attitude que Lisa Kanarek, Auteur américain de cinq livres sur le travail à domicile, nomme "pauses utiles". L’expert conseille même d’établir à chaque début de journée une courte liste de tâches certes ingrates, mais faciles à réaliser en dix minutes et qui éclaircissent l’esprit. À New Delhi, Julien a délibérément choisi de s'installer dans un petit café qui ne sert que du café. "Pendant la journée, l'endroit est presque désert et offre peu de distractions. En début de soirée, le manque de vente d'alcool m'empêche d'assister les employés qui quittent les bureaux à proximité, amusent le jeune homme. Aucun risque d'être tenté!">> Test Pyscho – Savez-vous comment vous concentrer?

Rendez-vous visible

Le plus grand danger du travail à distance réside dans l'aspect relationnel. "Lorsque nous télétravaillons plusieurs jours par semaine, nous devons développer son autonomie et surtout revoir ses relations avec ses collègues et la direction", prévient Bertrand Déroulède. Le piège: se concentrer uniquement sur vos disques et vous couper du monde. Bien sûr, travailler à la maison évite les sollicitations de collègues, le bruit de l’espace ouvert ou l’appel de la machine à café, mais il doit toutefois rester visible. Equipée par son employeur de la plate-forme collaborative Teams, Claire commence sa journée en passant le bonjour aux membres de son équipe via la messagerie instantanée. "Pendant mes journées de télétravail, je garde les projets que je dois mobiliser, tels que les révisions de gros contrats. Alors, c’est vrai, ce jour-là, j’interagis moins avec les autres. Mais je signale toujours ma disponibilité." Denis a également mis en pratique la présence physique avec la disponibilité numérique. Conseiller en prévention dans un gouvernement local qui vient de mettre en place le télétravail, l'exécutif a été surpris de ne jamais recevoir d'appels le vendredi, le jour où il travaillait chez lui. Et bien que son secteur d'activité ait été basculé sur son mobile. "J'ai découvert lundi, de retour au bureau, des informations qui auraient pu me parvenir vendredi. En fait, les membres de mon équipe n'ont pas osé me déranger!" Depuis, Denis prend l'initiative de téléphoner davantage à ses collègues. Il a même demandé à son supérieur hiérarchique de placer leur interview personnelle hebdomadaire le jour de son télétravail. L'habitude a fait le reste. Pour les travailleurs indépendants, l'invisibilité est une menace encore plus grande. A lui seul pendant six ans, Romain s'assure d'être facilement accessible par ses clients, par téléphone et par e-mail. Le webdesigner montre également sa présence sur les réseaux sociaux avec des publications sur LinkedIn ou en postant davantage d'articles sur Medium, une plate-forme américaine de contenu en ligne très tendance dans le monde du blogging et de l'information Web. "Cela me positionne en tant qu'expert, explique le jeune homme, qui ne manque pas d'ordres. Cela justifie mes tarifs et me permet d'exister.">> Notre service – Votre CV est-il bien écrit? Capital vous propose son analyse complète pour l'améliorer

Télétravail: ce que dit la loi

La possibilité de télétravail à domicile se répand dans les entreprises. Cette option doit cependant être spécifiée dans le contrat de travail. "Bien que vous travailliez en dehors des locaux de l'entreprise, vous y êtes toujours attaché", déclare Serge Assayag, associé chez Onepoint, responsable des questions relatives aux ressources humaines. Vous bénéficiez donc des mêmes droits que les salariés de l'entreprise mais également des mêmes obligations. "Un accord de disponibilité Pas besoin d'opter pour un jour de télétravail le vendredi pour partir plus tôt dans la fin de semaine … Un accord de télétravail entraîne nécessairement un accord de disponibilité et la possibilité d'être joignable à des heures de travail fixes. C'est la seule contrainte.Devoirs, mais aussi des droits "Le télétravail est une délocalisation, cela ne signifie pas qu'il n'y a plus d'horaires. Un télétravailleur reste un employé de l'entreprise", répète Serge Assayag. Les équipements professionnels, par exemple, doivent être couverts par l'assurance de l'employeur, qui peut également couvrir tout ou partie des coûts de connexion. Le travail en freelance conduit à la souscription d'une assurance professionnelle couvrant tous les dommages matériels et / ou physiques.

Laisser un commentaire